Veuillez patienter ...

 

Et vous quel niveau de leadership désirez-vous atteindre ?

Si nous regardons le leadership comme étant un processus d’influence et d’évolution, nous pouvons aussi – John Maxwell – le visualiser en termes de niveaux. A chaque niveau coïnciderait une série d’activités, de principes et de valeurs. Voici, une brève synthèse de ces cinq niveaux de leadership qui nous aiderons à nous situer par rapport à notre propre situation.

Niveau 1 : Position

L’influence du leader vient de son titre ou de sa position dans l’organisation. Le niveau 1 est basé sur le statut, le titre, la position dans la société, l’association, l’équipe, etc … Mais cette position est insuffisante pour inciter les gens à nous suivre.
On peut être un directeur nommé en tant que tel mais cela ne fait pas un leader reconnu. Pour avancer, le leader de Niveau 1 doit accepter d’oublier son titre, sa position et se concentrer sur le développement de son potentiel et celui des autres.
C’est un processus sans fin ! C’est l’exemple du jeune manager commercial qui vient d’avoir une promotion.

Niveau 2 : Relation – Permission

Ici les gens vous suivent parce qu’ils le veulent bien …. Le leader de niveau 2 apprécie les membres de son équipe et son équipe l’aime. Il développe la confiance ; des relations durables et solides se constituent. Le leadership hiérarchique est remplacé par des relations horizontales. Le fil conducteur, c’est le respect et la valorisation de chaque personne. Notons cependant quelques inconvénients dans ce niveau de leadership :

– Le leader semble trop « soft » pour certaines personnes
– Le développement de la confiance nécessite du temps
– Il doit travailler avec les autres en toute transparence et dans l’empathie (ce qui n’est pas aussi simple)

C’est le cas dans les structures de petites tailles, on peut observer le fondateur de Startup développer ce type de relation.

Niveau 3 : Résultats

Les collaborateurs vous suivent grâce à ce que vous avez réalisé pour l’entreprise. Ce niveau est axé sur les résultats.
L’influence du leader est croissante et sa crédibilité aussi. Les leaders sont à ce niveau de véritables «agents de changement», ils prennent des décisions difficiles et font la différence. Ajoutons que le leadership de production (résultats) amène clarté et réalisme dans la vision!
Quelques inconvénients cependant : le poids du leadership s’est alourdi ; les efforts sont constants

C’est, le généralement le cas du manager expérimenté qui travaille sur plusieurs projets à succès. Ce niveau me fait penser à Steve Jobs, de par sa capacité à innover et à lancer des projets et des entreprises qui marchent.

Niveau 4 : Perfectionnement des individus

Les leaders de niveau 4 investissent énormément dans l’équipe. Le travail d’équipe atteint un niveau élevé d’efficacité et de résultats.
Les relations sont approfondies
Ainsi, le leader de niveau 4 dirige à une plus grande échelle, en même temps qu’il délègue ses responsabilités aux nouveaux leaders. Tout le monde y gagne.
Les difficultés : la maturité et la compétence sont des prérequis. Le leader peut se sentir menacé par le développement des autres personnes surtout en absence de résultats.

Niveau 5 : Respect

C’est l’apogée du leadership. Les gens suivent le leader pour ce qu’il est et pour ce qu’il représente. A ce niveau,  le leader principal perfectionne les collaborateurs pour en faire des leaders de niveau 4 et conçoit un espace pour lancer les collaborateurs vers les sommets.
Il crée des opportunités en vue de léguer un héritage. Il rayonne au-delà de sa propre organisation. C’est un leader reconnu et respecté.
Le but du leadership est de développer des leaders ; non de « gagner des gens » qui vous suivent ou qui font le travail.
Au niveau 5, le désir du leader est d’être surpassé plutôt qu’être indispensable, il voit les leaders potentiels tels qu’ils peuvent être et non tels qu’ils sont ; il est prêt à abandonner ses responsabilités dans l’organisation.
Cela me fait penser à Richard Branson, le patron de Virgin

 

John maxwell : Les Cinq niveaux de leadership – 320 pages -, 2014 – GIED EDITIONS

John Calvin Maxwell (né en 1947) est un auteur, conférencier et pasteur américain qui a écrit de nombreux livres, principalement axés sur le leadership. Des titres comprennent « Les 21 lois irréfutables du leadership » et « Les 21 qualités indispensables d’un chef ». Ses livres ont été vendus à des millions d’exemplaires, dont certains figurent dans le New York Times Best Seller List.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

COACH FLOWInformations
Vous pouvez nous joindre sur :
07 69 99 06 68
NOTRE ADRESSEOu nous trouver
23 avenue du Président Wilson 93320 Les PAVILLONS SOUS BOIS
NOS RESEAUX SOCIAUXCoach flows sur les reseaux
Nous suivre sur les reseaux :
COACH FLOWInformations
Vous pouvez nous joindre sur :
NOTRE ADRESSEOu nous trouver
Ile de France
RESTER EN CONTACTCoach Flow reseaux sociaux
Nous suivre sur les reseaux :

Copyright © CoachFlow 2021. Tout droit reservé.

Copyright © CoachFlow 2020. Tout droit reserver.